cv

Le guide des métiers

Coordonnateur d’activités sanitaires ou sociales

Le coordonnateur d’activités sanitaires ou sociales est au cœur de l’organisation et de la mise en œuvre des programmes visant à améliorer le bien-être et la santé de la communauté. Issue d’un BTS SP3S, le professionnel assure la liaison entre les équipes, les services et les partenaires pour garantir une offre de service cohérente et efficace. Sa mission est de planifier, de coordonner et d’évaluer les activités dans le but d’atteindre les objectifs fixés par les structures sanitaires ou sociales.

quotation

Quelles sont les missions ?

Les missions du coordonnateur d’activités sanitaires ou sociales sont cruciales pour le bon fonctionnement des services proposés :

  • Définir les programmes d’activités en collaboration avec les équipes et partenaires.
  • Coordonner la mise en œuvre des activités et veiller à leur bonne exécution.
  • Assurer le suivi et l’évaluation des actions menées pour mesurer leur impact.
  • Mettre en place des partenariats et travailler en réseau avec les acteurs locaux.
  • Organiser des réunions et des formations pour les équipes.

Les compétences à avoir

Pour être efficace dans son rôle, le coordonnateur d’activités sanitaires ou sociales doit posséder un ensemble de compétences clés :

  • Excellente capacité d’organisation et de planification.
  • Aisance relationnelle et compétences en communication pour fédérer les équipes.
  • Connaissance des domaines sanitaires et/ou sociaux.
  • Aptitude à analyser les besoins et à proposer des solutions adaptées.
  • Compétences en gestion de projet et en évaluation de programmes.
  • Sens de l’initiative et capacité à innover pour améliorer les services.
  • Leadership pour motiver et diriger les équipes vers l’atteinte des objectifs.

La rémunération

La rémunération du coordonnateur d’activités sanitaires ou sociales peut varier en fonction de la structure d’emploi, de l’expérience et du secteur :

  • En début de carrière : entre 20 000€ et 35 000€ brut annuel.
  • Avec de l’expérience et des responsabilités supplémentaires : entre 40 000€ et 55 000€ brut annuel.

Quelles évolutions ?

Les opportunités d’évolution pour un coordonnateur d’activités sanitaires ou sociales incluent la possibilité de prendre des postes de direction au sein des établissements, de se spécialiser dans des domaines d’intervention spécifiques, ou encore de s’engager dans la conception et le développement de politiques publiques. Certains peuvent également poursuivre une carrière dans la recherche ou l’enseignement dans leur domaine d’expertise.

Vous aimeriez être

Coordonnateur d’activités sanitaires ou sociales

La Business School HEM Santé est faite pour vous et vos ambitions !
N’attendez-plus pour candidater et vous former à ce métier dans le secteur spécifique de la Santé.